Lors de l'émission de Laurent Ruquier, samedi soir sur "France 2", le centriste s'est fait remarquer à cause de son attitude et de ses prises de position.

Il est candidat à la présidentielle, mais peu de gens le savent, ni ne savent même qui est Jean Lassalle. Invité samedi soir dans l'émission "On n'est pas couché" sur France 2, l'homme politique de 61 ans a rattrapé son déficit de notoriété... mais pas en sa faveur.

En effet, le candidat à l'Elysée, invité pour parler de son livre Un berger à l'Elysée, a d'emblée embrassé de nombreuses personnes du public avant de rejoindre sa place. Une drôle d'arivée qui a provoqué l'hilarité dans la salle. Il s'est ensuite plaint de son impopularité auprès des médias. Laurent Ruquier lui a demandé alors pourquoi, dans ce cas, il n’avait pas participé à la primaire de la droite et du centre. "Car je ne voulais pas faire partie des candidats stagiaires", a répondu l'invité. Mais l'ambiance s'est refroidie quand Jean Lassalle a évoqué le conflit syrien. Il a expliqué"ne pas savoir" si Bachar el-Assad avait ou non "gazé son peuple". Il a aussi remis en doute les bombardements du régime à Alep : "Moi aussi j’ai cru qu’ils étaient avérés."

A lire aussi Présidentielle 2017 : un gourou lillois se porte candidat

En 2013, il a parcouru pendant 9 mois la France à pied

Une chose est sûre : Jean Lassalle est un homme politique atypique. Son physique déjà : immense, le visage marqué, un nez prononcé et une voix puissante à faire trembler les murs. On ne lui connaît pas non plus d'histoires compromettantes, comme des emplois fictifs ou des comptes cachés. Et, depuis qu'il a rendu sa carte du MoDem en 2016 - dont il était pourtant le vice-président - il siège sans étiquette à l'Assemblée nationale, où il est député des Pyrénées-Atlantiques.

A l'Assemblée justement, ses prises de parole sont souvent notables : soit pour pousser la chansonnette, soit pour raconter ses pépins pour obtenir son permis de conduire (ce qui a provoqué un fou rire dans l'hémicylce...). Un homme politique un peu lunaire en sorte. D'ailleurs, dans son livre-programme Un berger à l'Elysée, le Huffington Post a décelé plusieurs pages "consacrées au sentiment douloureux de voir les saisons se métamorphoser, au respect oublié de la terre, de la paysannerie, de la ruralité". Il faut dire que Jean Lassalle est issu d'une famille de bergers : la terre, ça le connaît.

Mais les Français ont sans doute pu connaître Jean Lassalle suite à sa longue marche de 9 mois à travers la France en 2013, où il est parti à la rencontre des Français pour recueillir leurs doléances. Un rapport sur cette marche avait été remis à François Hollande et aux présidents des deux Chambres. 

Vidéo sur le même thème : Jean Lassalle de retour de Syrie

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Décès de l'ancien champion de tennis Peter McNamara