Interrogé jeudi par Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMtv, le ministre du Travail n’avait pas su dire combien de fois pouvait être renouvelé un contrat à durée déterminée.

Depuis son interview jeudi matin sur RMC/BFMtv où elle n’avait pas su répondre sur le nombre de renouvellement possible d’un CDD (voir la vidéo ci-dessus), Myriam El Khomri est la cible de nombreuses attaques.

Il faut dire que la réponse évasive – elle avait répondu "trois fois", alors que ce n’est que deux fois – puis son aveu d’échec ont fait mauvaise impression de la part… du ministre du Travail.

Quelques heures après son interview, Myriam El Khomri déclarait à un journaliste de BFMtv dans la cour de l’Elysée qu’elle n’avait pas tout à fait fauté. "J’ai répondu trois parce que pour moi ce sont trois contrats, donc voilà, ce n’était pas le renouvellement, ce n’était pas exact par rapport à la question du renouvellement, mais ça fait trois contrats quand on peut renouveler deux fois.", s’est-elle défendue. Elle s’est dit alors "très sereine" face à ce "buzz".

Emmanuel Macron au secours d’El Khomri

Selon RTL, en privé, le ministre serait revenu sur cet incident en avouant auprès d’une amie : "J’ai merdé". Myriam El Khomri est surtout peiné que cette bourde occulte son travail, et notamment sur sa réforme du Code du travail qu’elle était venue présenter chez Jean-Jacques Bourdin. Pour ne pas se faire du mal, Myriam El Khomri a déclaré, selon LCP, ne pas vouloir regarder les réseaux sociaux jeudi où sa bourde a été abondamment moquée.

Publicité
Plusieurs ministres lui ont envoyé des textos pour la soutenir, comme Emmanuel Macron, expert ès polémiques, qui lui a envoyé ce message : "Tu as tout mon soutien. Au moment où certains remettent en cause tes compétences, ne les écoute pas, reste toi-même".

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité