Lors d'une conférence pour le groupe d'audit Deloitte mercredi, Nicolas Sarkozy en a profité pour tacler à propos de son successeur, François Hollande.
©AFP

Payé pour tacler ? A l’occasion d’une conférence pour le groupe d’audit Deloitte - lequel a déboursé 100.000 euros, selon Nice Matin- Nicolas Sarkozy a été quelque peu sarcastique à l’égard de François Hollande. En effet, l’ancien chef d’Etat a ironisé à propos du leadership de François Hollande lors de cette conférence.

• Lire aussi : Sarkozy à propos de Le Maire : "quand il apparaît à la télé, les Français changent de chaîne ?"

La "vision du monde et l’art de gouverner" de Nicolas Sarkozy

Selon les enregistrements de la conférence que s’est procuré le quotidien local, Nicolas Sarkozy fait clairement référence à François Hollande. Alors que Nicolas Sarkozy aborde la question de l’importance des "leaders" dans les "groupes humains", un tacle à l’intention de François Hollande fuse. "(En) général, on ne prend pas un leader qui voit moins loin, moins vite... Enfin, ça dépend... Il y a des pays...", a ainsi ironisé l’ancien locataire de l’Elysée. Une pique préparée et mesurée qui obtient l’effet escompté : des rires et des applaudissements dans le public.

Nicolas Sarkozy, spécialiste en géopolitique

Et Nicolas Sarkozy enchaîne, regrettant que les dirigeants du G20 "ne prennent plus aucune décision". Pour conclure, le chef de l’Etat a également abordé le thème des révolutions arabes : "La meilleure façon de combattre les extrémistes c'est de les laisser aller au pouvoir pour que les gens comprennent que, en plus de leur fanatisme, ils sont nuls, a-t-il ainsi expliqué tout en faisant référence au cas égyptien. Regardez ce qui s'est passé en Egypte avec les frères musulmans. Neuf mois de Morsi à la tête de l'Egypte ont fait plus pour détruire les frères musulmans que toutes les campagnes de communication dans le monde".

A voir sur ce thème : "Sarkozy à la psychologie d'un ado de 14 ans" selon Dider Porte

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Didier Porte : « Sarkozy avait la psychologie d'un gamin de 14 ans »

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.