Mardi prochain, Nicolas Sarkozy et Jean-Christophe Lagarde devraient signer un accord pour les élections régionales qui se dérouleront en décembre prochain. Cet accord aurait également des conséquences sur la primaire des Républicains.

Alors que les relations étaient tendues entre Nicolas Sarkozy et Jean-Christophe Lagarde, ils pourraient prochainement signer un accord d’union pour les élections régionales de décembre 2015, comme le rapporte Marianne qui confirme une information révélée par La Croix.

Trois têtes de liste centristes

Ainsi, l’UDI pourrait obtenir trois têtes de liste. Hervé Morin en Normandie, Philippe Vigier dans le Centre-val-de-Loire et François Sauvadet en Bourgogne-Franche-Comté. Toutefois, la majorité ne leur sera pas accordée. "Ce seront des groupes uniques avec UDI et Républicains mélangés", a indiqué à Marianne un proche de Nicolas Sarkozy.

En ce qui concerne François Sauvadet, l’actuel président UDI du conseil général de Côte-d’Or devra céder sa place aux Républicains en échange de de la tête de liste en Bourgogne. "On leur file trois régions clés en main, puisqu’elles sont déjà quasi gagnées depuis les départementales", a estimé une source proche du parti d'opposition.

Contrepartie de la coalition entre la droite et le centre droit

En contrepartie, l’UDI doit s’engager à soutenir la primaire de la droite en novembre 2016. Jean-Christophe Lagarde pourrait donc être candidat à l’élection présidentielle sans qu’on lui reproche de diviser la droite. Tandis que pour Nicolas Sarkozy, la présence d’un candidat centriste permettrait d’affaiblir son rival, Alain Juppé.

Lire aussi -Jean-Christophe Lagarde : qui est le nouveau patron de l'UDI ?

Publicité
Lundi dernier, le président des Républicains a déjeuné avec Hervé Morin avant de recevoir François Sauvadet dans son bureau le lendemain. L’ancien président de la République aurait donc entamé les négociations "élu par élu", après l’ultimatum lancé récemment par le président de l’UDI, comme le soulignait Le JDD. Jean-Christophe Lagarde menaçait de ne pas s’allier avec la droite pour les régionales en cas d’absence d’accord au préalable.

Vidéo sur le même thème : Jean-Christophe Lagarde veut "un candidat à l’élection présidentielle"


mots-clés : Nicolas sarkozy, Accord

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité