Plusieurs responsables des jeunes de l’UMP ont fêté le passage en 2015 aux côtés de leurs "amis" du Front national. Florian Philippot était également l'invité de marque.

Le rassemblement des droites comme bonne résolution 2015 ? C’est ce qu’auraient décidé les jeunes militants de l’UMP et du Front national le temps du réveillon.

A lire aussi : Marine Le Pen : l'affiche choc des jeunes du FN

Selon Marianne, plusieurs responsables des jeunes de "Droite populaire", un courant de l’UMP, ont, photos à l’appui, fêté la nouvelle année aux côtés de leurs homologues et "amis" du FN.

Une soirée qui n’est pas restée dans l’anonymat puisque son organisatrice a publié plusieurs photos de ses invités sur son profil Facebook, "Kelly Efenji".

Des invités qui sont entre autre Pierre Gentillet, président des jeunes de la Droite populaire, Maxime Duvauchelle et Alexandre Moustafa, conseillers nationaux de l’UMP.

Cerise sur la gâteau : le passage surprise du vice-président du Front national, Florian Philippot que la dénommée Kelly surnomme "Floflo".

"La République a tremblé hier soir"

La petite sauterie a également fait des remous le lendemain. Pierre Gentillet, "probablement toujours aviné de la veille" selon Marianne, a tweeté "La République a tremblé hier soir".

L’intéressé s’était déjà fait connaître comme ayant des affinités avec les idées de Marine Le Pen pour avoir publié, le 10 septembre 2013, "La laïcité chez Peillon c’est de prénommer ses enfants : Salomé, Maya, Elie et Izaak. Normal quoi…"

A lire aussi : Louis Sarkozy et Léonard Trierweiler se clashent encore sur Twitter

Mais si ce dernier a assumé sa présence à la soirée organisée par les jeunes du FN, d’autres ont préféré se faire passer pour quelqu’un d’autre. C’est le cas notamment du jeune Maxime Duvauchelle du courant de la Droite populaire qui a démenti sur Twitter être présent le soir du 31 décembre.

Publicité
Mais sous la pression de certains internautes et du journaliste de Marianne, à l’origine de l’information, le jeune homme a vite reconnu avoir partagé plusieurs verres avec les jeunes militants d’extrême droite.

Même s'ils font aujourd'hui profil bas, les responsables des jeunes de l'UMP et du FN ont toutefois trinqué ensemble le soir du 31 décembre.

A voir sur le même thème : L'apéro saucisson de la Droite populaire

mots-clés : Fête

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité