Le président de la République semble s'amuser de la probable défaite de la gauche aux prochaines sénatoriales. Selon des propos recueillis par "Le Point", François Hollande a ironisé sur le mauvais timing de la réforme territoriale.
© AFPAFP

On le sait, le président n’en rate pas une. Et même lorsque les sujets sont graves, le locataire de l’Elysée trouve le moyen d’en rire. Aujourd’hui, c’est la probable perte du Sénat par la majorité qui amuse le chef de l’Etat.

Lire aussi :  La blague du jour de François Hollande : la cravate !

Comme l’a repéré Le Lab citant des propos recueillis par Le Point et publiés ce jeudi 31 juillet, François Hollande fait de l’humour sur une l’éventualité d’une défaite électorale.

"En 2011, la gauche ne pensait pas gagner, mais elle a bénéficié du rejet des projets territoriaux de Nicolas Sarkozy. Aujourd’hui, c’est nous qui réformons la carte au moment des sénatoriales. Vous voyez bien que l’on n’est pas calculateur !" a-t-il ironisé auprès de nos confrères. Rien ne l’arrête.

A voir sur ce thème : la blague de François Hollande sur sa cravate

Quand François Hollande fait une blague sur l’éventuelle défaite de la gauche aux sénatoriales

"Hollande bashing" : quand la presse s'emporte contre lui

"On lèche, on lâche, on lynche" disait Jean-François Kahn, patron de Marianne, à l'égard des journalistes. La formule semble être aujourd'hui d'actualité, pour certains habdomadaires notamment, qui depuis quelques semaines s'en donnent à coeur joie sur François Hollande. Florilège des Unes les plus marquées, à l'encontre du président.

Voir le diaporama

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : François Hollande blague sur ses cravates pas droites !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.