Tout juste sorti de la polémique sur la "race blanche", l’eurodéputé (Les Républicains) est bien décidé à remporter les primaires à droite pour la présidentielle de 2017.

Après avoir promis de "dézinguer" Nicolas Sarkozy s’il se présentait à l’élection présidentielle de 2017, Nadine Morano a cette fois prévu de le "ringardiser".

Le premier n’a pas encore déclaré sa candidature à la primaire des Républicains, tandis que l’autre, oui. Mais l’eurodéputé a déjà prévu son plan de campagne pour faire mieux que le président du parti.

Nicolas Sarkozy ? "Il s’effondre déjà"

Dans le Figaro, mercredi, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy explique : "Je monte une PME ultraperformante, une start-up qui va les ringardiser. Les Français ne veulent plus revoir ceux qu’ils ont vus pendant trente ans."

D’ailleurs, Nadine Morano ne semble plus avoir peur de son ancien mentor. "Il s’effondre déjà", tacle-t-elle.

Nadine Morano savoure sa notoriété après la polémique

Publicité
En attendant, elle savoure sa notoriété gagnée à l’issue de la polémique sur "la race blanche" qui lui a fait gagner de nombreux points de sympathie dans les sondages. Dans les intentions de vote, elle est maintenant créditée de 5 % d’intentions de vote. "Je suis au niveau de Bruno Le Maire et François Fillon. C’est le résultat de Manuel Valls à la primaire socialiste en 2011.", se félicite-t-elle.

Vidéo sur le même thème : Le cas Morano embarrasse les Républicains

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité