Un sondage Ifop pour 'Le Figaro' donne Marine Le Pen en tête au premier tour si la présidentielles avait lieu ce dimanche 7 septembre.

Selon un sondage Ifop réalisé pour Le Figaro, Marine Le Pen serait au premier tour si l’élection avait lieu dimanche.  Et ce "dans tous les cas de figure" précise le site du quotidien. Autre indicateur, la présidente du Front National battrait François Hollande en cas de duel au second tour.

Dans l’hypothèse où Nicolas Sarkozy serait le candidat de la droite au premier tour, Marine Le Pen le devancerait de 3 points (25% contre 28%). Performance sensiblement comparable à celle que ferait Alain Juppé qui lui compterait 6 points d’écart avec la candidate extrême droite (24% contre 30%).

>> Lire aussi : François Hollande bat un record d'impopularité

Dans l’hypothèse où le deuxième tour verrait s’affronter François Hollande et Marine Le Pen, c’est cette dernière qui en sortirait vainqueur avec 54% des voix contre 46% pour l’actuel président de la République.

En revanche, si Alain Juppé se retrouve face à la présidente du FN, c’est le maire de Bordeaux qui sortirait très largement en tête avec 64% des voix. Nicolas Sarkozy et François Fillon sauraient également battre Marine Le Pen au second tour avec respectivement 60% et 57% des voix.

>> Lire aussi : Comptes de campagne frauduleux : le maire FN Fabien Engelmann piégé par un enregistrement

Publicité
À noter, dans un long entretien accordé au Monde, l’eurodéputée frontiste s’est dit "prête" à devenir Première ministre de Hollande en cas de dissolution ce qui dans ce cas pourrait biaiser les scénarios envisagés plus haut.

Vidéo sur le même thème - La rentrée de Hollande compliquée par la sortie du livre de Trierweiler

En imagesPhotos : ces personnalités qui soutiennent plus ou moins haut et fort le FN

L'avocat Gilbert Collard

Le Front National a actuellement la cote auprès des Français, et même des personnalités. Connues depuis longtemps ou récemment révélées, ces affinités sont parfois affichées et revendiquées par ces dernières. Si pour le moment Gilbert Collard se "contente" d’adhérer au Rassemblement bleu Marine, Jean-Marie Le Pen aurait bon espoir de le voir un jour ...

Le cinéaste Jean-Luc Godard

 Dans une interview accordée au Monde mercredi, le cinéaste Jean-Luc Godard a clairement évoqué que son cœur penche pour le parti de Marine Le Pen. "J'espérais que le Front national arriverait en tête. Je trouve que Hollande devrait nommer Marine Le Pen Premier ministre", a-t-il ainsi déclaré. Une position que l’artiste n’a cependant pas traduit ...

L’acteur Alain Delon

Alors que le FN ne fait pas l'unanimité, Alain Delon est un fervent soutien du parti frontiste. L'acteur n’hésite pas à s’écharper avec son fils, lequel ne partage pas les mêmes idées que lui.

L’humoriste Jean Roucas

Alors qu’il critiquait ardemment Jean-Marie Le Pen via ses marionnettes, il a finalement décidé de rejoindre le parti de son ancienne cible. "Je voterai Marine Le Pen en 2017", a-t-il affirmé lors de la dernière université d'été du FN.

L’ancienne actrice Brigitte Bardot

En 2012, Brigitte Bardot a confié au Parisien que son vote irait à Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle. La présidente du Front National est selon une "femme admirable" qui "a dédiabolisé" le FN, et même "la seule" à s'être "occupée de dénoncer le scandale de la viande halal".

Jean-François Belmondo

Le neveu de l’acteur Jean-Paul Belmondo s’est récemment présenté comme candidat du Front National aux prochaines élections municipales de Paris.

L’humoriste Dieudonné

Souvent décrié pour ses sketchs antisémites, Dieudonné a choisi Jean-Marie Le Pen pour être le parrain de sa troisième fille en 2008. "J'ai de l'estime pour Dieudonné. Nous nous sommes rapprochés car nous avons des points communs", avait alors commenté l’ancien président du Front National.

Autres diaporamas

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité