Sommaire

Volet économique et sociaux : ces promesses qu’Emmanuel Macron a oublié

En pratique, poursuit Slate, Emmanuel Macron n’a pas mené à bien tout ce qu’il avait dit qu’il ferait. Comment ne pas penser, par exemple, à la réforme des retraites qui n’a jamais vu le jour ? Le projet faisait partie du programme mais n'avait pas été âprement discuté pendant la campagne. Il l’a été bien plus tard.

En outre, le chef de l’Etat s’était engagé à réduire les déficits publics… Ce qui, coronavirus Covid-19 oblige, n’a pas véritablement pu se faire. Emmanuel Macron avait en effet opté pour une ligne inédite : celle du "quoi qu’il en coûte". Par ailleurs, il n’a pas non plus ouvert le chômage aux travailleurs indépendants, ainsi qu’il s’y était pourtant engagé.

Enfin, il a discrètement mis de côté le Revenu universel d’activité, un dispositif pensé pour simplifier l’accès aux aides sociales françaises. Sans oublier le pass culture, promis pendant la campagne, qui n’a pas été aussi généreux qu’annoncé. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.