A quelques mois de l’élection présidentielle, on connait les candidats qui seront sur la ligne de départ. Découvrez le résultat surprenant que prévoient trois sondages pour le second tour !

Alors que l'élection présidentielle approche, l'affaire Penelope Fillon a bousculé toutes les certitudes et de nouvelles prévisions sur le résultat ont vu le jour. Les sondages Ifop-Fiducial, Opinionway et Harris Interactive, rendus publics cette semaine, s’accordent sur le nom des deux candidats qui seraient présents au second tour si l’élection avait lieu aujourd’hui.

Les trois sondages placent tous Marine Le Pen en tête au premier tour avec 24 à 26% des intentions de vote, devant Emmanuel Macron avec entre 21 et 23%. François Fillon, pris dans la tempête médiatique de l’affaire des emplois fictifs présumés de son épouse et de ses enfants, finirait en troisième position avec 18 à 20% des intentions de vote selon les instituts. Derrière le candidat des Républicains, le candidat de la 'France Insoumise', Jean-Luc Mélenchon, occupe la 5e place avec environ 11%, juste derrière le vainqueur de la primaire de la gauche, Benoît Hamon, à 14%.

Le Parti socialiste et Les Républicains absents du second tour

Un duel Emmanuel Macron - Marine Le Pen. C’est donc ce que les sondages prévoient aujourd’hui pour le scrutin du premier tour le 23 avril. La présence de ce duo surprenant au second tour s'explique par la progression de la candidate du Front National et de celui du mouvement "En Marche !". Ils bénéficient également tous deux de la récente chute de l'ancien Premier ministre dans les intentions de vote.

Publicité
Au second tour, selon les prévisions d’Opinionway et Ifop-Fiducial, Emmanuel Macron battrait largement Marine Le Pen avec près de 65%. Ce ne sont bien sûr que des prévisions. L'électorat lui-même est incertain : d’après le sondage Harris Interactive, 20% des électeurs de Marine Le Pen et 30% de ceux de François Fillon déclarent pouvoir changer de candidat d’ici avril. Benoît Hamon et Emmanuel Macron ont un électorat encore plus volatile avec 50% d'indécis.

En vidéo sur le même thème - Présidentielle 2017 : "Le gagnant n’est pas forcément celui qu’on croit"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité