Pour éviter que la France ne suive le même chemin que le Royaume-Uni après les élections de 2017, François Hollande pointe du doigt l'eurosceptique Marine Le Pen avec un petit surnom tout trouvé.
© Collage Photo / AFP

Quelques jours après l’annonce du Brexit et moins d’un an avant la présidentielle 2017, François Hollande a un nouvel objectif : empêcher la France de suivre le même chemin vers la sortie de l’UE l’an prochain. Quitte à épingler l’eurosceptique Marine Le Pen, rapporte Le Parisien.

Mercredi, alors que le Conseil européen exceptionnel de Bruxelles se clôturait, le président français a pris les devants sur la précampagne de 2017, en prédisant que "l'élection présidentielle va se jouer aussi sur la participation de la France à l'Union européenne".

A lire aussi - Découvrez le nouveau surnom que se donne Marine Le Pen !

"Madame Frexit"

Entre les populistes et les eurosceptiques, majoritairement électeurs de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen, François Hollande a tenu à défendre la place du pays au sein de l’UE en mettant en avant les conséquences que pourrait avoir un "Franxit".  "Le Brexit est davantage un problème qu'une solution", a-t-il affirmé.

Il en a profité également pour critiquer Marine Le Pen, qu’il a même surnommée "Madame Frexit", pour "French exit". Un petit surnom qu’elle s’était elle-même attribué en juin 2015 lorsqu’il était question de la sortie cette fois-ci  de la Grèce. "Je serai Madame Frexit si l’Union européenne ne nous rend pas notre souveraineté monétaire, législative, territoriale et budgétaire", avait-elle martelé. Voilà qui donne une nouvelle perspective à la présidentielle de 2017.

Vidéo sur le même thème : Alain Juppé: "On peut craindre un Frexit, je suis hostile à un référendum" 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : ZapTweets : l'actu vue de Twitter !