Alain Juppé a officialisé ce mercredi matin sa candidature à la primaire de l'UMP en vue de l'élection présidentielle de 2017.
©AFPAFP

Alain Juppé a annoncé ce mercredi matin sur son blog son intention de se porter candidat à la primaire de l’UMP qui doit désigner son représentant pour l’élection présidentielle de 2017. "J’ai décidé d’être candidat, le moment venu, aux primaires de l’avenir", a-t-il écrit.

Cette annonce n’est pas vraiment une surprise. Le membre du triumvirat était un candidat pressenti depuis quelques temps. Sa candidature vient ainsi s’ajouter à celles de François Filon, Xavier Bertrand, et encore Christian Estrosi sauf si Nicolas Sarkozy se présente à son tour.

A lire aussi : attaqué sur son âge, Juppé traite Sarkozy de "quinqua amorti"

Se rapprocher du centre pour combattre le FN et le PS

L’ex-Premier ministre - qui sera alors âgé de 71 ans lors des prochaines présidentielles – s’est positionné en faveur d’un rapprochement avec le centre : "la première condition sera de rassembler dès le premier tour les forces de la droite et du centre autour d’un candidat capable d’affronter le Front National d’un côté et le PS ou ce qui en tiendra lieu de l’autre". "Si nous nous divisons, l’issue du premier tour devient incertaine et les conséquences sur le deuxième tour imprévisibles", a-t-il mis en garde.

Evoquant dans un long texte les difficultés que connaît la France et un contexte international particulièrement tendu, le maire de Bordeaux avance quelques réflexions. "Ce n’est qu’une modeste contribution à l’élaboration du projet qui demain peut et doit redonner confiance aux Français", a expliqué le nouveau candidat.

A lire aussi : pour Alain Juppé, "l’UMP est en danger financier et politique"

Interrogé ce matin sur Europe 1, François Bayrou s’est réjoui de cette annonce. "J'ai de l'estime pour Alain Juppé, qui est un homme solide, courageux, respectable, qui peut faire du bien au pays", a notamment déclaré le président du Modem.

Ainsi que le rappelle L’Express, Alain Juppé jouit d’une "longueur d’avance (par rapport à Nicolas Sarkozy) auprès des sympathisants de droite en général". Si l’ex-président de la République maintient le suspens quant à son retour, il devrait annoncer sa candidature dans les semaines à venir.

> Vidéo sur le même thème : Alain Juppé officialise sa candidature aux primaires UMP

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !