Mercredi 19 novembre, l'hebdomadaire d'extrême droite Minute a pris publiquement parti pour Hervé Mariton pour la présidence de l'UMP. Un soutien embarrassant pour le député de la Drôme.
© AFPAFP

C’est ce qui s’appelle un cadeau empoisonné dont se serait sans doute bien passé Hervé Mariton. En lice pour la présidence de l’UMP, le député de la Drôme, a reçu publiquement le soutien du journal d’extrême droite Minute comme l’a relevé Le Monde jeudi 20 novembre.

Lire aussi : Présidence de l’UMP : Jean Sarkozy s’affiche aux côtés du concurrent de son père

"Le choix s'impose"

"Il est temps pour Minute , journal d’union des droites, de prendre position. (…) Au nom des convictions, le choix s’impose : c’est Mariton" écrit l’hebdomadaire sur la quatrième page de son dernier numéro.

Conscient des chances pour le moins limitées pour Hervé Mariton de rafler la mise face à Bruno Le Maire et Nicolas Sarkozy, Minute indique que ce sont les convictions qui priment dans cette prise de position. "On n’est pas au turf, il ne s’agit de voter pour le gagnant" précise le journal d’extrême droite récemment condamné pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe.

Choisi par Minute pour son combat acharné contre le mariage pour tous, Hervé Mariton a fait savoir à nos confrères du Lab qu’il n’avait "rien demandé" et qu’il a refusé de s’entretenir avec le journal jadis dirigé par Patrick Buisson.

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.