< Retour à l'article

"Prends le pouvoir sur moi Jean-Luc"

1/8
SUIVANT

"Moi je m'appelle Victoire et je suis ton plus bel espoir ; toi tu t'appelles Jean-Luc et c'est ton truc", chante "Victoire", en 2012. A l'époque, le chef de file des Insoumis à l'Assemblée nationale s'apprête à se lancer dans la courses aux présidentielles avec le Front de Gauche. Malgré l'affection que semble lui porter la jeune femme, il ne parvient pas à remporter le scrutin.