Selon le rapport de la cour des comptes, la première dame dépense beaucoup trop. Son budget a été, largement dépassé, par rapport à 2017.

La "Marie-Antoinette des temps modernes". C’est le surnom que l’on pourrait donner à Brigitte Macron. En effet, la femme du président de la République a coûte près de 280 000 euros en 2018, selon un rapport de la cour des comptes, publié le jeudi 18 juillet 2019. En effet, depuis l’élection d’Emmanuel Macron, les dépenses de la première dame sont systématiquement clarifiées via une “charte de transparence”.

Brigitte Macron coûte cher : où vont ses dépenses ?

Le montant correspond à la rémunération de son équipe composée de quatre personnes : deux conseillers (directeur et chef de cabinet) et deux secrétaires. Une assistante s’occupe de la "vie sociale" de l’Élysée telles que la gestion des cadeaux de la présidence ou les invitations aux déjeuners et dîners avec le Président, stipule le Huffington Post. Une autre est affectée au secrétariat du conseiller porte-parole, indique Capital.

Un élément a attiré notre attention, les frais liés à son courrier. Brigitte Macron a embauché sept agents, travaillant au service de sa correspondance, rapporte le rapport annuel des comptes. Un nombre qui reste similaire à l’année dernière. La première dame a reçu 19 500 courriers en 2018. "On apprend ainsi qu’"à elle seule, Brigitte Macron a reçu au cours de l’année 2018 près de 19 500 courriers, contre 13 000 en 2017", note Capital.

Au total, le coût annuel des conseillers de la première dame s'élève à 279 144 euros pour l'année 2018, écrit le bulletin annuel.

Brigitte Macron coûte cher : un budget qui n’est pas le “coût” total de ces frais

La somme indiquée n’est pas le "coût" véritable de toutes ses dépenses. En effet, le rapport ne prend pas en compte ses déplacements en France ou ses voyages à l’étranger. Ces dépenses sont affectées à d’autres budgets. Le salaire de sa maquilleuse-coiffeuse n’est pas non plus notifié, ni encore sa protection.

L’une des causes de ce montant est liée à ses voyages à l’étranger, plus loin, plus longs, et donc, plus coûteux. Le déplacement privé du couple présidentiel à La Mongie, en Hautes-Pyrénées, en 2017, a coûté 21 784 euros. Les deux voyages à Brégançon en mai et août 2018 ont été évalués à 72 043 euros. Enfin, le déplacement à Honfleur, en novembre 2018, s’élève à 13 518 euros, selon le rapport. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.