Daniel Fasquelle, député du Pas-de-Calais, est très remonté contre la fille de Brigitte Macron, Tiphaine Auzière. Il n’a pas supporté qu’elle soit reçue par le préfet de sa circonscription. 

Vendredi dernier, Thibaut Guilluy, l’ex-candidat d’En Marche à la députation de la 4ème circonscription du Pas-de-Calais, a été reçu par le préfet du département avec celle qui aurait dû être sa suppléante… Tiphaine Auzière, la fille de Brigitte Macron. Cet entretien n’a pas du tout plu à Danielle Fasquelle, qui a remporté l’élection législative dans la circonscription en juin dernier, a relevé Paris Match.

 "Quand le Préfet du 62 reçoit un membre de la famille du Prince battu aux élections à la place des élus, nous ne sommes plus en République", a dénoncé le député sur Twitter, en poursuivant : "Il n'y a que sous l'Ancien régime que l'appartenance à la famille du Roi donnait des droits particuliers. Pour qui se prend #Macron ?"

"Peut-être bientôt un statut de "1ère belle fille""

Et les invectives ne se sont pas arrêtées là. "#Macron n'a pas osé créer un statut de 1ère dame. Peut-être bientôt un statut de "1ère belle fille" puisque celle-ci se croit tout permis ?", a ironisé Daniel Fasquelle, toujours sur son compte Twitter.

Ce dernier a même posté une vidéo pour faire part à ses électeurs de ce qu’il a qualifié de méthodes dignes de "l’ancien régime", a souligné VSDdans laquelle il explique : "Je viens d’apprendre que la belle-fille du Président de la République a été reçue ce matin par le Préfet du Pas-de-Calais pour parler des dossiers de ma circonscription. […] Dans une démocratie, le fait d’être parent avec le Président n’offre aucun droit".

Publicité
Dans la foulée, Tiphaine Auzière a réagi aux propos du député, non sans fermeté, via un communiqué sur Facebook. "Daniel Fasquelle s’interroge sur les raisons de notre présence avec Thibaut Guilluy chez Mr le Préfet pour défendre je cite 'les dossiers de sa circonscription. Comment parler de dossiers personnels quand il s’agit d’agir pour les citoyens de notre territoire. Qui plus est, si son travail était à la hauteur de ses provocations, nul doute que les habitants de la 4eme circo n’auraient pas besoin de nous solliciter." Voilà qui est dit.

Vidéo sur le même thème : Un député LR s'en prend à la belle-fille d'Emmanuel Macron


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité