A l'approche d'une intense manifestation, le chef de l'Etat a de quoi paniquer. Pourtant, l'exécutif se réjouit, et pour cause ! L'attitude inattendue de l'UDI et du MoDem pourrait, à bien des égards, servir Emmanuel Macron…
Pourquoi Emmanuel Macron se frotte-t-il les mains en ce moment ?AFP

Emmanuel Macron se frotte les mains : le centre bientôt réuni dans son giron ?

"Tout ce qui va dans le sens de l'élargissement, on prend", affirme sans hésiter un proche d'Emmanuel Macron, dans les colonnes du Parisien. Il commente la récente initiative centriste, qui réunit le MoDem et l'UDI pour la première fois depuis 2014 : un grenelle pensé en amont de la manifestation du 5 décembre 2019. Objectif de cette "conférence sociale" ? Désamorcer la bombe que le gouvernement craint depuis plusieurs semaines déjà, comme le rappelle L'Express.

Pourquoi se réjouir, alors, d'une réunion avortée ? Précisément parce qu'elle illustre un rapprochement entre deux forces politiques qui, jusqu'à lors, marquaient leur adversité. "Si on avait dragué Lagarde avant les européennes, on aurait été en tête", note un autre proche du chef de l'Etat, toujours aux micros du quotidien régional.

"Bien évidemment, le gouvernement ne peut que se féliciter du ralliement de fait d'un ancien mouvement d'opposition à sa majorité parlementaire. Cela lui garantit de facto une meilleure couverture du centre quand bien même, sur le plan électoral, l'UDI ne représente pas grand-chose. Le parti manque désespérément d'un leadership de premier plan", rappelle pour sa part Christophe Bouillaud, politologue et professeur de science politique à l'IEP (Sciences-Po) Grenoble. "Pour autant, Emmanuel Macron a effectivement de quoi se frotter les mains. D'abord parce que récupérer l'UDI signifie que son propre mouvement acquiert un certain monopole sur le centre français, mais aussi parce qu'il gagne de la même façon un certain personnel politique qui pourra lui être utile à l'avenir, en cas de remaniement par exemple", poursuit-il. 

Autant de raisons de se réjouir pour le président de la République, d'autant plus que cela ne s'arrête pas là ! "L'UDI apporte aussi son réseau d'élus, ce qui peut s'avérer primordial pour une bonne implantation des candidats LREM aux prochaines municipales", précise Christophe Bouillaud… Pour qui le chef de l'État n'est le seul à gagner beaucoup à un pareil montage.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.