Ecouter l'article :

Depuis les débuts du confinement, le président de la République multiplie les sorties. Une attitude qui n'est pas sans surprendre, au vu des consignes actuelles ?
Pourquoi Emmanuel Macron est-il déconfiné ? AFP

"L’urgence pour Emmanuel Macron serait d’arrêter de communiquer, de laisser son gouvernement travailler et de prendre exemple sur Angela Merkel ou Giuseppe Conte", assène sans ambages Philippe Moreau-Chevrolet, président de MCBG Conseil, une agence de communication spécialisée dans le conseil des dirigeants, interrogé par le Huffington Post.

Force est de constater, en effet, que depuis le début du confinement le président de la République s'exprime beaucoup. A quatre occasions, déjà, il a donné rendez-vous aux Françaises et aux Français pour une allocation télévisée... Sans oublier les multiples déplacements entrepris depuis les débuts du confinement, entrée en vigueur le 17 mars 2020.

Pourtant, tout ou partie de la communication présidentielle tombe à l'eau, affirme le spécialiste, pour une raison simple : contrairement au reste des citoyennes et des citoyens, il ne semble pas soumis à la réalité des mesures de distanciation sociales qu'il a pourtant décidé. "Le chef de l’État est dans une mauvaise séquence actuellement. Il ne respecte pas le confinement, on ne comprend pas le sens de ses déplacements, et il a choisi le terrain de la guerre qui n’est pas le bon", détaille l'expert pour le pure-player.

Pourquoi Emmanuel Macron ne respecte-t-il pas le confinement ?

C'est cette communication "de guerre" qui pousse le président de la République à se montrer loin des murs d'enceinte du Palais de l’Élysée. Le chef de l'Etat, qui multiplie les sorties et s'est notamment accordé un entretien avec le professeur Didier Raoult à Marseille, par exemple. Il a aussi souhaité se rendre à Pantin... Deux trajets qui ont fait grand bruit.

"Emmanuel Macron a le sentiment qu’il doit jouer le rôle de Clemenceau pendant la Première Guerre mondiale. Ce n’est pas le bon script, il n’a pas l’expérience, ni l’âge, ni la reconnaissance qu’avait Clemenceau", prévient en effet le spécialiste.

Un rôle qui lui sied d'autant moins que la rhétorique n'est pas pertinente... et largement critiquée. Pour Philippe Moreau-Chevrolet, vouloir jouer au "héros français" ainsi que le fait le chef de l'Etat n'a donc pas de sens, en plus de desservir le locataire de l'Elysée, enfermé dans un modèle de communication peu adapté. Et le Huffintgon Post de rappeler que le terme de guerre est réfuté par Frank-Walter Steinmeier, le président Allemand, qui préfère parler de "test d'humanité"...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.