Sur proposition de son ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, Emmanuel Macron vient d'être nommé "meilleur ouvrier de France". Un titre d'autant plus surprenant que le président n'a jamais fait montre de talents d'ouvrier...
AFP

Emmanuel Macron s’est vu remettre, sur proposition du ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, le titre d’"Un des meilleurs ouvriers de France" le 9 mai 2019 selon le Bulletin officiel de l’Education nationale.

Pourquoi ce titre lui a-t-il été décerné, alors qu’on ne lui connait aucune compétence artisanale ? Un détail qui n’a pas échappé à l’œil aguerri des internautes.

Publicité

Emmanuel Macron, "Meilleur ouvrier de France honoris causa"

Depuis le mandat d’Albert Lebrun sous la 3 e République, (1932-1940), tous les présidents français se voient remettre le titre honorifique de "meilleur ouvrier de France" (MOF), explique Libération. Ce statut est décerné depuis 1935. Il n’est donc pas le premier chef de l’Etat à se le voir accordé.

Publicité

Par ailleurs, "Les personnes ayant largement contribué à la vie du concours et à son prestige peuvent recevoir un titre de Meilleur Ouvrier de France Honoris Causa", sur décision du Comité.

La tradition implique également que les meilleurs ouvriers de France soient reçus à l’Elysée. 200 d’entre eux ont donc rencontré le président de la République lundi 13 mai, avant de recevoir leur titre lors d’une cérémonie à la Sorbonne.

Publicité

Qu’est-ce que le concours de "meilleur ouvrier de France" ?

Concours créé à l’initiative du journaliste et critique d’art Lucien Klotz afin de valoriser les métiers manuels, sa première édition a eu lieu en 1925. Il évalue les connaissances techniques, le savoir-faire et la créativité des candidats parmi plus de 200 corps de métiers.

Restauration, hôtellerie, alimentation, bâtiment, mais aussi industrie, bijouterie ou encore agriculture font notamment parti des domaines représentés au concours.

Publicité

Organisé tous les trois ou quatre ans par le Comité d’organisation des expositions du travail, il délivre sous la protection du Ministère de l’Education nationale, le diplôme "Un des Meilleurs Ouvriers de France". Depuis  la création du concours, 9 000 personnes ont obtenues ce titre.