Depuis les résultats du premier tour des élections régionales, une photo de Christian Estrosi et Jean-Marie Le Pen a été relayée sur les réseaux sociaux. Derrière l'initiative : des socialistes mécontents.

Une photo qui fait tâche. Un surprenant cliché de Christian Estrosi et Jean-Marie Le Pen a récemment été publié par des internautes sur les réseaux sociaux. On y voit les deux hommes, alors bien plus jeunes, poser côte à côte. Si rien n’atteste de l’authenticité de cette image, sa diffusion ne doit, elle, rien au hasard. En effet, à l’issue du premier tour des élections régionales, les socialistes se sont retirés des listes dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) afin de faire barrage au Front national. Un retrait qui n’a pas plu à certains militants.

A lire aussi- Elections : ce qui pourrait arriver au 2nd tour dans chaque région

En effet, ces derniers vont désormais devoir choisir entre deux de leurs adversaires politiques les plus coriaces : Christian Estrosi, crédité de 26% des voix au premier tour, et Marion Marechal-Le Pen, la petite-fille du fondateur de FN, qui a, elle, recueilli près de 41% des voix. Solferino a appelé à voter pour le maire de Nice au second tour. Mais malgré cette instruction, certains militants socialistes ont refusé de se joindre à l’union républicaine.

Les militants veulent dénoncer le "rapport trouble" d'Estrosi avec le FN

C’est pourquoi l’un d’entre eux a décidé de publier cette photo sur Twitter afin de décrédibiliser le candidat Les Républicains. "On est scandalisé par cet appel quand on voit le rapport trouble qu'entretient Estrosi avec le FN depuis toujours", a-t-il expliqué au Huffington Post. D’après lui, ce cliché a été pris au conseil régional de PACA en 1998. Selon l’anecdote, Christian Estrosi, alors jeune député du RPR, aurait tenté d’y fonder une alliance avec le Front national pour battre la gauche aux élections régionales.

Par ailleurs, le vice-président du FN Louis Aliot a publié la même photo en précisant qu’elle avait été prise lors des élections législatives de 1993. Jean-Marie Le Pen, lui-aussi, l’a postée sur Twitter sans faire de commentaire. De son côté, Marion Marechal-Le Pen a fortement critiqué son concurrent dès le lendemain du premier tour. "Ce M. Estrosi est le même qui, en 1992, appelait à des alliances avec le FN pour sauver son siège", a-t-elle notamment rappelé. Une chose est sûre : ce cliché pourrait faire perdre quelques précieuses voix de gauche à Christian Estrosi.

En vidéo sur le même thème - Régionales : un échec pour Nicolas Sarkozy ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France