Depuis quelques jours, une autre question se pose dans l’affaire de l’emploi présumé fictif de Penelope Fillon : l’épouse savait-elle qu’elle était censée travailler pour son mari ? 

L’affaire dite Penelope Fillon connait chaque jour son lot de rebondissements. Et alors qu’elle avait toujours été très discrète, l’épouse du candidat à la présidentielle se retrouve malgré elle sous le feu des projecteurs. Depuis une semaine son nom est en effet sur toutes les lèvres et son visage fait la Une de quasiment tous les médias. Que ce soit sur les photos ou sur les vidéos, Penelope Fillon apparaît à chaque fois passive, les traits tirés et le regard triste. Dimanche, elle a même eu les larmes aux yeux après avoir été ovationnée au grand meeting parisien de son mari. Une attitude qui contraste avec celle du candidat de la droite. Depuis l’éclatement de l’affaire, le politicien se montre tantôt en colère, tantôt déterminé à prouver sa bonne foi, mais jamais anéanti. Un décalage qui a conduit certains internautes à se demander si finalement, Penelope Fillon n’était victime d’un vaste mensonge.

"Il y a un truc qui cloche dans cette histoire"

Publicité
Plusieurs d’entre eux se demandent en effet si l’épouse du candidat à la présidentielle était au courant qu’elle était son attachée parlementaire. En d’autres termes, si elle n’était pas sincère lorsqu’en 2007, face à une journaliste britannique du Sunday Telegraph, elle avait déclaré n’avoir jamais été « (son) assistante parlementaire ou quoi que ce soit de ce genre-là ». Cécile Duflot, l’ancienne ministre de Manuel Valls en fait partie. "Et si elle ne mentait pas ? Et si madame Fillon n’était pas au courant de ce contrat ? (Il y a un truc qui cloche dans cette histoire)", a-t-elle ainsi posté.

En vidéo - Penelope Fillon émue aux larmes au meeting de son mari 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité