L'"Obs" a pu mettre la main sur les contrats de travail de l'épouse de François Fillon. Ceux-ci indiquent qu'elle travaillait directement depuis la Sarthe, sauf que personne ne l'a vue y travailler...
AFP

On en sait un peu plus sur le travail de Penelope Fillon auprès de son mari. Le magazine L'Obs  a réussi à mettre la main sur les contrats de travail de l'épouse du candidat à la présidentielle.

L'un d'eux, signé en 1998 et valable jusqu'en 2002, date de l'époque où François Fillon était député et président du conseil départemental de la Sarthe puis du conseil régional des Pays de la Loire.

A lire aussi Affaire Penelope Fillon : pourquoi Rachida Dati est soupçonnée d'être la taupe

"Je n'ai jamais vu Mme Fillon"

Ce sont ces mêmes documents que les enquêteurs étaient venus chercher mardi dans les bureaux de l'Assemblée nationale. Ces derniers montrent que Penelope "était alors censée travailler comme assistante parlementaire à la permanence de la droite, située au 10 rue Gambetta, au Mans". La ville de Sablé-sur-Sarthe est également mentionnée mais sans adresse précise. 

Cependant, plusieurs militants de droite affirment à L'Obs n'avoir jamais vu Penelope Fillon y travailler. "Je n'ai jamais vu Mme Fillon. Mais je ne suis au Mans que depuis 2003", confie un militant. "A cette époque, si Fillon recevait, c’était à la mairie de Sablé-sur-Sarthe. Le Mans est à 50 kilomètres de Sablé", déclare un autre. De quoi éveiller un peu plus le doute sur la réalité de l'emploi présumé fictif de Penelope Fillon comme attachée parlementaire de son mari. 

D'autant que l'avocat du couple, Antonin Lévy, avait affirmé que la permanence de François Fillon se situait bien "à leur domicile", dans la Sarthe. Contacté par l'hebdomadaire, il livre une explication : "Cette adresse, qui figure sur le contrat, a été ajoutée, d'une écriture qui n'est pas reconnue. Cette adresse, en plus, n'est pas celle de la permanence du député mais celle du parti, du RPR, donc ce n'est pas la sienne. Nous n'avons pas d'explication sur les raisons pour lesquelles figure cette mention rajoutée. La ville de 'Sablé-sur-Sarthe' a en revanche été inscrite par François Fillon. C'est bien cette adresse-là qui est la bonne."

Un salaire de 4 000 euros pour 39 heures par semaine

Autre enseignement : les contrats ont bien été signés par Penelope elle-même, alors qu'elle a déclaré aux enquêteurs ne plus s'en souvenir. Comme le montre le contrat obtenu par l'Obs, Penelope Fillon a été embauchée pour 20 752 francs bruts (environ 4 000 euros) pour un temps plein. 

Et ce qui ne devrait pas aider les enquêteurs à savoir si Penelope Fillon a bien effectué un travail pour son mari, ce sont les paragraphes du contrat stipulant ses missions. "L'employeur, au regard de la nature de son mandat et des devoirs de sa charge, n'engage le salarié précité qu'en raison de la confiance qu'il lui porte", précise le contrat, qui a pour "objet la collaboration à l'action menée par l'employeur dans le cadre de son mandat parlementaire." Bref, des missions assez vagues...

Vidéo sur le même thème : Affaire Penelope Fillon : qui sont les hommes et les femmes au coeur de l'enquête ? 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : La Française des jeux enclenche officiellement son processus de privatisation