Le patrimoine des Le Pen

Au mois de janvier dernier, u ne  enquête  préliminaire a été ouverte par le parquet national financier sur des déclarations inexactes de patrimoine concernant  Marine Le Pen. Si, initialement, c'était Jean-Marie Le Pen qui était visé par cette enquête, après analyse des éléments transmis par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), "le périmètre de l'enquête est étendu aux faits de déclaration inexacte de patrimoine à la HATVP concernant Madame Marine Le Pen."

Un mois plus tôt, la HATVP  avait saisi le parquet national financier , doutant de " l’exhaustivité et la sincérité" des déclarations de patrimoine établies en 2014 par Marine Le Pen et son père. La présidente du FN avait aussitôt déposé un recours devant le Conseil d’Etat, finalement rejeté. 

La Haute Autorité leur reproche d’avoir sous-évalué leurs actifs respectifs, en l’occurrence des parts dans une société civile immobilière, pour les deux tiers de leur valeur. Cela représenterait plus de 1 million d’euros pour Jean-Marie Le Pen et plusieurs centaines de milliers d’euros pour sa fille. Selon Le Monde, les Le Pen auraient sous-évalués de deux tiers la valeur de leur patrimoine.

Marine Le Pen avait réagi en parlant d'une "volonté de nuire désormais systématique et outrancière". 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.