Depuis l'incarcération de Patrick Balkany, l'ancien maire de Levallois-Perret, de nombreuses questions se posent. L'une d'entre elles concerne notamment ses indemnités.
Patrick Balkany perçoit-il toujours ses indemnités de maire ?Patrick BalkanyAFP

A qui seront attribuées les indemnités de maire que recevait Patrick Balkany ? Lundi 23 septembre 2019, Isabelle Balkany a été reçue par le conseil municipal de Levallois-Perret en tant que suppléante de son mari, condamné pour fraude fiscale. La réunion se portait sur les différents problèmes que rencontre la commune tel que le transfert des indemnités de mandat, mais aussi la dette de Levallois-Perret.

Le transfert des indemnités de mandat de Patrick Balkany

Condamnée à trois ans ferme sans mandat de dépôt à cause de son mauvais état de santé, la première adjointe est accueillie sous les applaudissements d'un public en majorité Levalloisien. Elle déclare d'emblée : "Le maire m’a chargée de vous transmettre son amitié et son affection à toutes et tous", d'après le Huffington Post.

Après le discours d'entrée d'Isabelle Balkany, le conseil municipal s'est penché sur un détail important : le transfert des indemnités de mandat de Patrick Balkany. En effet, c'est sa femme qui récupère le titre d'édile ainsi que les dédommagements de son conjoint. D'ailleurs, le transfert a été présenté en délibération aux élus, tel que le mentionne l'article L2123-24 du code général des collectivités territoriales pour les suppléants du maire. Ces indemnités reviennent donc au couple Balkany.

Les raisons de la dette de la ville de Levallois-Perret

Enfin, c'est un discours sur la dette de Levallois qu'elle a porté lors de son débat au conseil : "Contrairement à l’État, une collectivité ne peut pas emprunter, ne peut pas faire de dettes pour les dépenses courantes”, a rappelé Isabelle Balkany. Elle a aussi ajouté que ce problème provenait des investissements réalisés par la ville.

Par ailleurs, elle a ironisé sur les 22 millions d'euros du budget que sa collectivité donne à d'autres communes telles que la Seine-Saint-Denis ou encore Bobigny. 

Pour conclure, l'épouse Balkany a tenu à remercier tous les partisans qui soutiennent son couple mais aussi son débat : “J’ai senti vos vibrations d’amitié et d’affection, et comme j’avais un trac épouvantable, ça m’a bien aidée”.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.