Le site Tuxboard a calculé la part de faux abonnés Twitter sur les comptes des principales personnalités politiques.