Au cours d’une interview, le chef du gouvernement s’est trompé et a situé l’île de la Réunion dans l’océan Pacifique au lieu de l’océan Indien.

Ce n’était peut-être pas la semaine de Manuel Valls. En pleine polémique sur son aller-retour express à Berlin, le Premier ministre a commis une bourde à la télévision. En déplacement à La Réunion, d’où il a d’ailleurs fait son mea culpa pour avoir voyagé en Falcon avec ses deux enfants, le chef du gouvernement a accordé jeudi dernier une interview à la chaîne locale Réunion 1ère.

Une "perle" de l’océan indien"La Réunion, c’est le premier département, c’est la première région d’outre-mer", a-t-il ainsi déclaré. Jusque-là, rien à signaler sauf qu’après Manuel Valls a poursuivi en affirmant : "c’est 800 000 habitants, c’est une place majeure dans le Pacifique". En effet, cette île ne se trouve pas dans l’océan Pacifique mais dans l’océan Indien. Elle est même considérée comme l’une des "perles" de cet océan.

Une bourde géographique dont le Premier ministre se s’est semble-t-il pas aperçu mais qui n’a pas échappé à l’une des deux journalistes alors face à lui. "Puisque La Réunion a une place majeure dans l’océan Indien, pourquoi ne pas préférer justement le recrutement des Réunionnais ?", lui a-t-elle ensuite demandé, rectifiant ainsi son erreur. Sur Twitter, cette bourde a déclenché plusieurs commentaires moqueurs dont voici un exemple :

"Si c’était à refaire, je ne le referais pas"

Publicité
Quelques heures plus tôt, le chef du gouvernement avait profité de ce déplacement pour s’exprimer sur la polémique de son voyage à Berlin. « Si c’était à refaire, je ne le referais pas », avait-il assuré avant d’annoncer qu’il avait l’intention de rembourser 2 500 euros. Une somme censée couvrir « la prise en charge de (ses) deux enfants » à bord de l’avion gouvernemental.

Vidéo sur le même thème : Manuel Valls s'exprime sur son déplacement à Berlin pour voir la finale de la Ligue des champions 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité