Le député PRG Olivier Falorni s'est une nouvelle fois attaqué à la ministre Ségolène Royal. Selon lui, son ex-rivale aux élections législatives de 2012 se contenterait de "faire des annonces ébouriffantes".
AFP

© AFP

L’animosité d’Olivier Falorni pour Ségolène Royal ne s’estompe pas avec le temps. Près de deux ans après la bataille qu’ils se sont livrée pour les élections législatives à La Rochelle, le député PRG et la ministre de l’Ecologie continuent de se casser du sucre sur le dos. Dernière attaque en date : celle d’Olivier Falorni lors d’une interview accordée au Scan du Figaro. "Ségolène Royal fait du Ségolène Royal" a-t-il en effet lâché à propos de l’action de la nouvelle ministre au sein du gouvernement de Manuel Valls. "Elle fait des annonces ébouriffantes. Mais il faut du vent pour faire tourner les éoliennes", a également raillé le parlementaire. Et alors que le retour de Ségolène Royal dans les hautes sphères de l’Etat était plébiscité par de nombreux Français au moment du remaniement, Olivier Falorni a également tenu à la mettre en garde. "Elle doit faire attention, la notoriété, c’est différent de la popularité. J’en sais quelque chose", a-t-il assuré.

"Tu la connais, elle est ingérable"Jugeant plutôt sévèrement les premiers pas de son ex-rivale, le député PRG a toutefois conclu son intervention en assurant que, malgré leurs différends, il souhaitait à Ségolène Royal "de réussir pour la France". En 2012, tous les deux s’étaient affrontés aux élections législatives de La Rochelle. Une guéguerre aggravée par l’affaire du tweet de soutien de Valérie Trierweiler, alors compagne du président Hollande, à Olivier Falorni. Et si, après une traversée du désert, Ségolène Royal est parvenue à rebondir en entrant au gouvernement de Manuel Valls, celui qui l’a battue il y a deux ans n’y est pas arrivé. Ce dernier a même été piégé par l’imitateur Gérald Dahan, lequel s’est fait passer pour le chef du gouvernement au téléphone et lui a proposé un poste de ministre.  "Tu la connais, elle est quand même ingérable", avait alors déclaré Olivier Falorni à celui qu’il pensait être Manuel Valls, à propos de Ségolène Royal.

Vidéo sur le même thème : annonce du gouvernement de Manuel Valls

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.