L'ancien chef de l'Etat a fait l'objet d'une garde à vue, les 20 et 21 mars, dans le cadre du potentiel financement libyen de sa campagne en 2007. Retour sur toutes ces affaires dans lequel le nom de Nicolas Sarkozy est mentionné.
AFP

Affaire du financement lybien

Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire, à Nanterre, les 20 et 21 mars 2018. Il y a été convoqué dans le cadre de l'enquête sur le potentiel financement libyen de sa campagne en 2007. La garde à vue a duré 25h et, à son issue, l'ancien président de la République a été présenté aux magistrats et mis en examen.

Depuis l'ouverture d'une information judiciaire, en 2013, c'est la première fois que Nicolas Sarkozy est entendu sur ce sujet. Par ailleurs, Brice Hortefeux est également entendu par la police. Il a été convoqué comme suspect libre.

Les juges enquêtent sur des accusations de financement de la campagne du candidat-président Nicolas Sarkozy en 2007 par le régime du feu dictateur Mouammar Kadhafi. Le fils de ce dernier ayant notamment accrédité cette information. 

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.