Depuis Rochefort (Charente-Maritime) mardi soir, Nicolas Sarkozy a lancé un appel aux électeurs du Front National pour le second tour des régionales. Découvrez ce qu'il a dit.
AFP

"Le vote pour le Front National n’est pas immoral". Voici ce que Nicolas Sarkozy a déclaré mardi soir lors d’un meeting à Rochefort, en Charente-Maritime. En plein entre-deux tours des élections régionales, le patron des Républicains s’est en effet adressé aux "millions de Français qui ont voté pour le  Front National" dimanche dernier. Le premier tour s’est en effet soldé par une nette victoire du parti d’extrême droit avec près de 28% des suffrages au niveau national. Leur offrant une véritable main tendue, Nicolas Sarkozy a ainsi évoqué un "peuple de France tenté par la radicalité" et "qui n’en peut plus de colère, d’exaspération, d’angoisse". "Le vote pour le Front National n’est pas immoral"  ni " un vote contre la République", mais il traduit une "colère" et non un "choix", a-t-il également estimé.

A lire aussiNicolas Sarkozy : sa nouvelle métaphore dont lui seul a le secret

Sarkozy s’attaque au programme du FNFaisant valoir le fait que "les gestes d’humeur, on les regrette toujours", l’ancien président de la République a par ailleurs appelé les électeurs du parti présidé par Marine Le Pen à ne pas confier des régions aux ténors du FN. Ce sont  "des gens qui n’ont jamais rien dirigé, qui n’ont aucun projet, qui n’ont aucune maîtrise de soi, qui créeraient les conditions du chaos", a raillé Nicolas Sarkozy.

En vidéo - "Passe-moi la salade, je t'envoie la rhubarbe" : Sarkozy s'est trompé d'expression

Vidéo : "Passe-moi la salade, je t'envoie la rhubarbe !" : Nicolas Sarkozy s'est trompé d'expression !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.