Il était en compétition avec Marine Le Pen, NKM, Anne Hidalgo et Jean-Luc Mélenchon entre autres. Mais c'est finalement Nicolas Sarkozy qui a raflé la mise pour cette première édition du prix de "menteur de l'année".
© AFPAFP

Il y a des prix dont on se passerait bien. Ce vendredi 6 février, Nicolas Sarkozy a été élu menteur de l’année 2014 comme le rapporte Le Lab. Ce prix, dont nous vous parlions récemment, a été créé par le politologue Thomas Guénolé et a vocation à encourager la classe la politique à faire attention à ce qu’elle dit car l’heure de l’information est aujourd’hui à celle du "fact-checking" (la vérification instantanée de la moindre déclaration).

Lire aussi :  En pleine controverse sur le "ni-ni", Nicolas Sarkozy donnait une conférence rémunérée à Abou Dhabi

Plusieurs sites d’informations se sont dotés de structures spéciales qui passent au peigne fin la parole publique. Le Monde a par exemple Les Décodeurs, et LibérationDésintox. C’est d’ailleurs via ce dernier quotidien que Nicolas Sarkozy a été récompensé pour "ses 17 mensonges répétés en boucle pendant sa campagne à la présidence de l’UMP". La liste des approximations de l’ex-chef d’Etat est consultable ici.

Par ailleurs, ce prix "décerné avec humour" a également pour mission de sensibiliser le monde médiatique sur le rôle et l’importance du "fact-checking". Ci-dessous dans le diaporama, tous les nominés de la première édition de ce prix. Pour ce qui est de Nicolas Sarkozy, pas sûr qu’il s’en félicite.

Vidéo sur le même thème - Retour annoncé de Sarkozy Bruno Le Maire "ne croit pas à l'homme providentiel"

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.