Affaire des écoutes

Les juges accusent le président des Républicains (autrefois UMP) d'avoir tenté, avec l'aide de son avocat Me Thierry Herzog, d'obtenir des informations dans une procédure le concernant auprès de Gilbert Azibert, magistrat à la Cour de cassation, en échange de son soutien pour une mutation de ce dernier à un poste prestigieux à Monaco.

Dans cette affaire, Nicolas Sarkozy a été mis en examen le 2 juillet 2014 pour "corruption active", "trafic d'influence actif" et "recel de violation du secret professionnel".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.