Cette semaine, le nouveau président de l'UMP a joué la carte du rassemblement en rencontrant les ténors du parti.

Après une campagne plutôt mitigée, Nicolas Sarkozy réussit toutefois à se faire élire à la présidence de l’UMP avec 64% des voix, samedi dernier.

Aujourd’hui, il peut se féliciter d’avoir pris, avec brio, ses marques dans son nouveau bureau de la rue de Vaugirard, à Paris. En bête politique de retour sur le ring, il a saturé l’espace médiatique avec de véritables mises en scène de ses rencontres avec les principaux acteurs du parti, qui se sont prêtés au jeu. Le "Sarkothon" est devenu le "Sarko show".

Objectif : lancer les chantiers du renouveau de l’UMP mais surtout élucider la question de la primaire ouverte.