Selon une fausse pièce d'identité, dont l'image circule sur Twitter, Najat Vallaud-Belkacem s'appellerait en réalité Claudine Dupont. Une rumeur qui vise à discréditer la ministre.
©Capture d'écran Sud ouest

Elle court, elle court la rumeur. Depuis sa nomination à la tête du ministère de l’Education, mardi soir, Najat Vallaud-Belkacem subit une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux. Elle est notamment accusée, à tort, d’avoir changé son nom d’origine à des fins électoralistes.

En effet, des internautes hostiles à l’ex-ministre des Droits des femmes diffusent l’image d’une fausse carte d’identité lui attribuant le nom de Claudine Dupont. Ces derniers sont convaincus que la ministre a changé ses noms et prénoms pour un patronyme marocain. Ce changement d’identité lui aurait permis de percer plus facilement dans un parti dont les dirigeants cherchent à s’entourer de personnalités issues de l’immigration, estiment-ils.

A lire aussi : qui est Boris Vallaud, le mari de Najat Vallaud-Belkacem ?

Un "FAKE" barre le document présenté comme une preuve

Bien évidemment, et contrairement à cette rumeur qui se répand comme une traînée de poudre, la ministre de l’Education nouvellement nommée n’a jamais changé de patronyme.En réalité cette fausse information circule depuis 2013 déjà. Elle avait d’ailleurs été contredite par le site Hoaxbuster qui traque et dément les fausses rumeurs du net.

En outre, les personnes qui relayent cette folle rumeur seraient bien avisées de regarder plus attentivement le document qu’elles partagent et présentent comme une preuve : la carte d’identité est barré d’un "FAKE" (faux) en couleur rouge clair (Cf photo ci-dessus).

A lire aussi : ce que l'opposition reproche à Najat Vallaud-Belkacem

D’où provient cette folle rumeur ?

En 2012, Le Point avait attribué à Ségolène Royal cette petite phrase : "elle s'appellerait Claudine Dupont, elle ne serait peut-être pas là. Elle doit assumer son identité et en être fière." L'actuelle ministre de l’Ecologie avait alors démenti ces propos. Il semblerait toutefois que la rumeur d'aujourd'hui s'inspire de cette phrase.

Accusée de chercher à promouvoir la théorie du genre (notamment au travers de l’expérimentation de l’ABCD de l’égalité), Najat Vallaud-Belkacem fait actuellement face à de nombreuses critiques de la part de l’opposition de droite et de l’extrême droite.

Son baptême du feu aura lieu dans quelques jours à l'occasion de la rentrée des classes.

 > vidéo sur le même thème : c e qui attend Najat Vallaud-Belkacem

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !