Alors que Mediapart a révélé mercredi que l’épouse de Jean-François Copé est employée depuis six par l’Assemblée au titre de collaboratrice de son mari, Claude Bartolone se demande si sa mission y est réelle et nécessaire ou bien fictive.

Nadia Copé est rémunérée depuis six par l’Assemblée nationale en tant qu’assistante parlementaire de son mari, Jean-François. Voici ce qu’a rapporté mercredi le site Mediapart, précisant que cet emploi lui a été confié "en toute discrétion". Une révélation qui, dévoilée quelques jours après celle relative aux billets d’avion au nom de Mme Copé et que le couple a facturés à l’UMP, n’a pas manqué d’éveillé les soupçons de Claude Bartolone.

Le président PS s’interroge en effet sur la nature exacte et la nécessité de cet emploi. "Est-ce que c’est un vrai emploi ou un emploi fictif ?", s’est-il demandé ce jeudi sur RTL précisant cependant "ne pas douter de M. Copé". La réponse lui sera fournie lors de la publication des déclarations d’intérêt des députés et de leurs collaborateurs prévue à la fin du mois. Encore un peu de patience donc.

Billets d’avion pour Mme Copé, réveillon à Center Parcs : les folles dépenses de l’UMP

"Localement, les gens sauront si c’est un vrai emploi ou pas"Outre la publication de ces documents, le président de l’Assemblée compte également sur la vigilance des administrés. En effet, alors que selon l’entourage des époux Copé, Nadia "a un rôle de conseil" et est même "sa première conseillère", le socialiste a expliqué que "localement, les gens sauront si c’est un vrai emploi ou pas. Lorsque vous êtes collaborateur de député, les gens savent si, à la permanence, c’est vous qui les recevez ou pas (…) les gens savent qui travaille avec les députés".

Publicité
"J’ai épousé ma collaboratrice"En attendant d’avoir une réponse précise à sa question, Claude Bartolone peut déjà noter que le salaire de Nadia Copé ne dépasserait pas le montant maximum prévu pour les collaborateurs dit "familiaux" fixé à 4 750  euros bruts mensuel, assure Mediapart. Le président de l’Assemblée doit d’ailleurs être bien renseigné sur le sujet puisqu’il collabore lui-même avec son épouse. "Je n’ai pas embauché ma femme, j’ai épousé ma collaboratrice", se plaît-il d’ailleurs a souligné, rapporte Le Figaro. "Mon épouse travaille avec moi (depuis 1998, ndlr). Dès qu’elle a eu l’occasion de travailler avec moi, même avant que nous soyons mariés, elle a toujours été déclarée", a-t-il même insisté ce jeudi matin au micro de la première radio de France.

 

 

 

Vidéo sur le même thème : Nadia Copé aurait bénéficié des largesses de l'UMP 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité