Sommaire

Paris : une ville convoitée par trois candidats ?

Le secrétaire d’État chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, ne cache pas ses ambitions pour la mairie de Paris. Dans un entretien au Figaro, il a notamment déclaré : « Je fais partie des hyper-investis sur le projet de structuration du mouvement (LREM) à Paris et la création des idées pour la capitale... Mon histoire de vie, mon expérience d'entrepreneur et au gouvernement font que je peux être un bon candidat pour Paris ».

Il a aussi rappelé à l’antenne de RTL, mercredi 22 août que « cela fait dix-sept ans que l’on a la même majorité à Paris ». Mounir Mahjoubi se place donc en concurrence directe avec le secrétaire d’État auprès du Premier ministre et porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. Ce dernier a en effet déclaré son intérêt pour la capitale. Il a ainsi déclaré au Parisien, « réfléchir » à sa candidature pour 2020. Les deux hommes font également partie d’un groupe de députés qui a lancé la plateforme participative Paris & Moi, place de la République le 21 septembre. Le nom est également le slogan du parti La République en marche pour les municipales parisiennes.

Enfin, dimanche 23 septembre, Cédric Villani, député LREM et mathématicien, a fait part de son sentiment concernant Édouard Philippe. L’ancien président du comité de soutien d’Anne Hidalgo verrait bien le Premier ministre à la tête de la mairie de Paris, estimant qu’il « serait bien sûr un grand maire de Paris ».

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.