La diffusion du coronavirus inquiète d'autant plus en France qu'elle survient à l'aube des élections municipales. D'aucuns craignent d'ailleurs d'être contaminés en allant voter… Mais le gouvernement a tout prévu. Explications.
Municipales 2020 et coronavirus : ce qui est prévu pour ceux qui iront voterIllustrationIstock

Municipales 2020 : du gel hydroalcoolique dans les bureaux de votes ?

Ils seront mis à disposition "aux entrées des bureaux de votes", explique Le Figaro avec le concours de l’AFP. Le quotidien revient en détail sur les mesures annoncées par le gouvernement pour faire face au coronavirus, en amont des élections municipales de l’année 2020, dont le premier tour aura lieu le dimanche 15 mars. Le second se tiendra une semaine plus tard, le 22 mars.

Après avoir largement perturbé la campagne, comme le rappelle 20 minutes qui souligne les quelques cas de candidats confinés mais aussi les poignées de mains désormais évitées, le virus inquiète aussi les électeurs. "L’angoisse, la crainte peuvent pousser des gens à renoncer à aller voter", alertait Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national (RN, ex-FN).

C’est pour éviter que le rassemblement d’électeurs assez courageux pour se rendre jusque dans les écoles, mairies et autres bâtiments réquisitionnés pour accueillir le scrutin que les autorités compétentes ont décidé de distribuer du gel hydroalcoolique pour que tout un chacun puisse se désinfecter les mains, dès l’entrée dans le bureau de vote. Par ailleurs des masques de protection sont aussi prévus, ont fait savoir les équipes de l’Elysée ce mardi 3 mars.

"Des mesures seront prises", a poursuivi un conseiller du palais, sans rentrer dans plus de détails. Pour l’heure, aucun report du scrutin n’est envisagé. 

En tout et pour tout, 47,7 millions de Françaises et de Français sont inscrits sur les listes électorales. Ils devront désigner 500 000 conseillers municipaux.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.