Anne Hidalgo présentait ce mardi 16 juin 2020 un manifeste pour les municipales. Centré sur l'écologie, l'actuelle maire de Paris veut imposer une limite à 30 km/h dans la majorité des rues de la capitale.
Municipales 2020 : Anne Hidalgo souhaite imposer les 30 km/h à la ville de ParisAFP

Les automobilistes sont-ils des sacrifiés ? C'est en tout cas ce que peut laisser penser le manifeste pour Paris présenté ce mardi 16 juin 2020 par Anne Hidalgo, informe Le Point. Il est notamment le fruit de l'alliance entre l'actuelle maire de la capitale et les écologistes pour le second tour des municipales. Très axée sur le respect de l'environnement, donc, l'édile imposerait la limitation de vitesse à 30 km/h dans la majorité des rues de la ville. À quelques exceptions près évidemment.

Les grands axes comme les Champs-Élysées ou encore les boulevards des Maréchaux conserveraient, eux, la limite des 50 km/h. Quant au périphérique, il verrait sa vitesse baisser de nouveau de 70 km/h à 50 km/h. "Lutter contre toutes les pollutions est un enjeu de santé publique", a déclaré Anne Hidalgo en ajoutant : "C'est pourquoi nous continuerons de réduire la place de la voiture dans notre ville".

Anne Hidalgo envisage une refonte du périphérique

Dans la continuité de la lutte contre la pollution, les écologistes ont négocié avec la maire de Paris l'évolution de quelques points de son programme. Entre autres la fin des véhicules Diesel en 2024 ou encore la suppression de la moitié des places de parkings d'ici cinq ans. Cette dernière mesure a pour objectif d'accorder davantage d'espace aux piétons en agrandissant les trottoirs.

Mais ce n'est pas tout. Anne Hidalgo compte s'attaquer à un autre chantier d'envergure : la refonte du périphérique. Avec comme objectif un démarrage des travaux dès 2024. Jean-Louis Missika, le co-directeur de campagne de l'actuelle maire de Paris a même évoqué l'installation de feux de signalisation et des passages piétons sur le périphérique.

"Nous commencerons par créer une voie réservée aux transports partagés (bus, navettes, taxis, covoiturage) pour progressivement réduire le nombre de voies de circulation (…) et donner la possibilité de traverser à pied ou à vélo", présente également le manifeste.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Anne Hidalgo : qui est son mari, Jean-Marc Germain ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.