Nathalie Kosciusko-Morizet a publié ce lundi sur son site Internet de campagne, son projet d'aménagement des stations de métro fantômes de la capitale. La candidate UMP à la mairie de Paris souhaite ainsi transformer ces endroits en "lieux de convivialité".
Municipales 2014 : le pari fou de NKM pour réaménager les stations de métro fantômes

Nathalie Kosciuscot-Morizet

1/8
Nathalie Kosciuscot-Morizet

Nathalie Kosciusko-Morizet a dévoilé ce lundi sur son site Internet, nkmparis.fr, les premières esquisses de son projet de réaménagement des stations de métro fantômes. Elle envisage notamment une piscine, un restaurant, un boîte de nuit ou encore une salle de spectacles.

Si aménager les stations de métro abandonnées paraît séduisant, le propriétaire de ces lieux y est peu favorable, a récemment indiqué Le Parisien. Lancée en mai 2013 par Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris, l'idée semble irréalisable pour le responsable du patrimoine de la RATP.  "Créer un endroit sécurisé aux normes dans ce réseau est compliqué et implique un investissement conséquent", a-t-il indiqué au journal.

Un bar-boîte de nuit

2/8
Un bar-boîte de nuit

La station Arsenal a été fermée le 2 septembre 1939, en même temps que de nombreuses autres. Alors qu'une partie des cheminot s'en allaient au front, il était devenu impossible de faire tourner l'ensemble du réseau.

Un piscine

3/8
Un piscine

Cette station, qui se trouvait sur la ligne 10, n'a jamais été utilisée après la 2nd guerre mondiale en raison de sa proximité avec les stations Sèvres-Babylone et Mabillon.

Un restaurant

4/8
Un restaurant  

Une galerie d'art ?

5/8
Une galerie d'art ?  

Une salle de spectacles

6/8
Une salle de spectacles  

Entrée de la station Arsenal

7/8
Entrée de la station Arsenal  

Intérieur de la station Croix-Rouge

8/8
Intérieur de la station Croix-Rouge  

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !