Après Alain Juppé il y a deux semaines, François Hollande est allé dans ce haut lieu du patrimoine français. Sur place, un dicton commence par "Omelettes tu mangeras, président tu…"  

Le Mont-Saint-Michel, passage obligé pour la présidentielle ? On finirait par le croire tellement les politiques s’y pressent avant les élections.

Samedi dernier, c’était au tour de François Hollande de gravir les marches de ce haut lieu du patrimoine français, officiellement pour inaugurer la fin des travaux permettant au célèbre édifice de retrouver son caractère maritime.

François Hollande a non seulement dégusté l’omelette mais s’est aussi resservi

Après un bain de foule dans la partie basse du site, François Hollande a fait étape dans la célèbre Auberge de la Mère Poulard. "Comme Alain Juppé quelques jours plus tôt, François Hollande a non seulement dégusté l’omelette mais s’est aussi resservi.", note Le Figaro. Pourquoi plutôt deux fois qu’une ? Est-ce pour l’appétit du président ou tout bonnement pour consacrer le dicton local qui dit : "Omelette tu mangeras, président tu resteras." ?

Mitterrand, Chirac, Juppé, Le Pen…

Avant François Hollande, le Mont-Saint-Michel a vu passer nombre de politiques tel François Mitterrand qui a visité le lieu en 1983 avant d’y retourner en 1988, après sa réélection. En 1995, c’était Edouard Balladur, alors en campagne présidentielle, qui avait visité l’abbaye. Jacques Chirac s’y rendra lui en 2002, lors de sa campagne pour sa réélection. En 2007, Nicolas Sarkozy avait choisi le Mont-Saint-Michel pour son premier déplacement de campagne. Et en 2012, Marine Le Pen avait fait de même pour insister sur la défense du patrimoine français.

"Un lieu de mémoire de notre histoire politique"

"François Mitterrand a gardé de tels souvenirs du Mont-Saint-Michel qu'il y est revenu. Sans doute pour l'omelette, mais aussi pour s'imprégner de spiritualité", a déclaré François Hollande avant de vanter "ce haut lieu de la spiritualité européenne, l’un des plus célèbres lieux de la chrétienté."

Publicité
"Le Mont-Saint-Michel est un lieu de mémoire de la nation française, a-t-il poursuivi. Il est utile de le visiter pour bien comprendre d'où nous venons. C'est aussi un lieu de mémoire de notre histoire politique, la grande, la belle, la tumultueuse histoire, la nôtre. Ceux qui doutent de la force de la France, qu'ils viennent au Mont-Saint-Michel pour être touchés par cet esprit-là."

Vidéo sur le même thème : Carnet de voyage: le Mont-Saint-Michel rénové 

mots-clés : Hollande

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité