Blague, bourde, lapsus, phrase choc… Planet.fr vous propose de revenir sur le mot ou la phrase qui a marqué la semaine. 

La phrase de la semaine est signée Nicolas Sarkozy. A l’occasion d’un discours dans la ville de Rilleux-Le-Pape (Rhône-Alpes), le président de l’UMP a dégoté un sobriquet à François Hollande, faisant écho au discours du président de la République lors de la campagne présidentielle qui avait opposé les deux hommes en 2012.

"Moi je" est donc le petit surnom de Nicolas Sarkozy pour François Hollande, ce qui permet à l’ancien chef d’Etat d’attaquer frontalement le président de la République sans pour autant prononcer son nom.

Pour accuser François Hollande de vouloir empêcher de renommer l’UMP les Républicains, Nicolas Sarkozy s’est amusé à appliquer la formule : "Je savais qu’on allait en avoir de belles avec "Moi je" mais il y a un truc que je n’avais pas prévu, c’est que "Moi je" voulait choisir lui-même le nom de notre formation politique".

"On savait qu’avec « Moi je », ça ne serait pas terrible"

Selon les journalistes d’Itélé, ce surnom daterait en réalité du mois de mars dernier, employé pour la première fois à l’occasion des élections départementales de 2015.

Publicité
Le 16 mai dernier, lors d’un meeting à Montpellier, Nicolas Sarkozy a balancé : " "Moi je" écoute bien : ça va aller mieux économiquement en 2017. Il y a un poids mort pour la France qui appartiendra au passé", ajoutant que "la situation est extrêmement préoccupante. On savait qu’avec "Moi je", ça ne serait pas terrible. Ca dépasse toutes nos espérances".

Vidéo sur le même thème : Nicolas Sarkozy se moque de François Hollande qu'il surnomme "Moi je" 

mots-clés : Surnom, Sarkozy, Hollande

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité