La liste des secrétaires d'Etat du gouvernement de Manuel Valls a été dévoilée ce mercredi. Ceux-ci vont ainsi compléter l'équipe de 16 ministres nommés la semaine dernière. De quoi seront-ils responsables ? En quoi leur fonction est-elle différente de celle des ministres ? De quels avantages vont-ils profiter ? Planet.fr fait le point.
©AFPAFP

© AFP

Manuel Valls, le nouveau Premier ministre a choisi de composer un gouvernement sans ministre délégué. En effet, son équipe ne compte que des ministres et des secrétaires d’Etat. Et alors que ces derniers ont été nommés ce mercredi, Planet.fr vous détaille leur fiche de poste.

  • Mission

Le secrétaire d’Etat est chargé d’alléger la charge de travail qui incombe au ministre auquel il est rattaché. Rarement autonome avec un budget propre, il reçoit ainsi ses missions par délégation de certaines compétences de son ministre. Ségolène Royal qui est ministre de l’Ecologie, du Développement durable et des Transports, a par exemple demandé qu’un secrétaire d’Etat aux transports soit rattaché à son ministère. Chaque secrétaire d’Etat peut assister au Conseil des ministres lorsque la question du jour concerne son domaine de compétences. A noter : il faut une invitation de l’Elysée et seul celui en charge des Relations avec le Parlement  - qui est rattaché au Premier ministre - est autorisé à assister à tous les Conseils. Tous les secrétaires d’Etat peuvent par ailleurs signer des arrêtés et des circulaires, et s’entourer d’un ou plusieurs conseillers. Manuel Valls a toutefois prévenu qu’ils ne pourront en avoir plus de 10 chacun.

  • Supérieur hiérarchique

Situé au dernier échelon de la structure ministérielle, le secrétaire d’Etat se situe derrière le ministre délégué, lui-même derrière le ministre. Mais alors que juridiquement, le Premier ministre n'est pas le supérieur hiérarchique de ses ministres et ne peut donc pas les contraindre à prendre une mesure qu’ils se refusent à exécuter, le Huffington Post souligne que "c'est la même chose entre un ministre et ses secrétaires d'État".

  • Rémunération

Selon les informations du Figaro, un secrétaire d’Etat gagne 9 443 euros bruts par mois contre 9 940,20 euros pour un ministre, et 14 910 euros le Premier ministre. Il peut par ailleurs toucher la moitié de leur indemnité de mandats locaux.

  • Avantages

Le secrétaire d’Etat bénéficie des mêmes avantages en nature qu'un ministre : voiture de fonction avec chauffeur, logement de fonction, quotas de déplacements aériens, accès gratuit au réseau SNCF, dépenses téléphoniques, etc.

Vidéo sur le même thème : l'annonce du gouvernement de Manuel Valls

Vidéo : Remaniement : l'annonce du nouveau gouvernement de Manuel Valls

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.