Invité jeudi d’une émission politique, le co-fondateur du Parti de gauche a eu un échange tendu avec son interlocuteur au point de faire un rapprochement douteux.

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2012, Jean-Luc Mélenchon, était l’invité jeudi de l’émission PolitiqueS, sur la chaîne LCP (émission qui sera diffusée intégralement samedi). Le co-fondateur du Parti de gauche était interviewé par un journaliste du Lab d’Europe 1, Sylvain Chazot.

Le journaliste est revenu avec lui sur ses altercations répétées avec des confrères, comme ce mardi avec Jean-Michel Apathie, au Grand Journal de Canal +. "Ceux qui me cherchent me trouvent (...) Non, je ne vais pas assez loin, souvent, je n'allonge pas les coups, ce serait terrible !", a-t-il menacé (voir la vidéo ci-dessus).

Sylvain Chazot est alors revenu sur les propos de Jean-Luc Mélenchon qui qualifiait les journalistes du Petit Journal de Canal + de "fachos" et, en 2013, le Lab d’Europe 1 d’être "un site proche de l’extrême droite". "Vous quand vous parlez, c'est toujours juste et honnête et quand moi je parle, c'est agressif ! (...) Vous voulez quoi ? Des aveux, que je me mette des chaines, que je me batte ma coulpe !", a alors rétorqué Jean-Luc Mélenchon.

"Avec votre crâne rasé là ?"

"Quand des journalistes se font agresser comme cela a pu être le cas dernièrement (en marge du défilé du FN, le 1er mai, NDLR), est-ce que vous pensez avoir une certaine forme de responsabilité ?" lui demande alors Sylvain Chazot.

"Rien que votre question est une offense. Vous voulez me comparer à l'extrême droite c'est ça ? Avec votre crâne rasé là ? Ouais… d'accord  !", s’emporte Jean-Luc Mélenchon.

Publicité
Suite à cet échange tendu, le Lab a appelé ce dernier au téléphone pour avoir des explications. Jean-Luc Mélenchon a fait savoir qu’il n’avait rien contre le journaliste mais qu’il était décidé maintenant à rendre coup pour coup. "Vous ne vous rendez pas compte des attaques que je subis. Pendant longtemps, je n'ai pas su faire semblant. L'acide pénétrait sous l'armure.", leur a-t-il fait savoir.

 

mots-clés : Journalistes

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité