Nicolas Sarkozy, Hervé Mariton et Bruno Le Maire se sont tous trois exprimés au meeting de Sens Commun, l'association affiliée au mouvement de la Manif pour tous. L'ancien président y a déclaré pour la première fois vouloir abroger la loi Taubira. 
AFP

Nicolas Sarkozy, Hervé Mariton et Bruno Le Maire ont tous répondu présent au meeting de l’association Sens Commun ce samedi 15 novembre à Paris. L’enjeu était de taille pour les trois candidats à la présidence de l’UMP puisqu’ils devaient clarifier leur position concernant le mariage pour tous devant l’association qui est affiliée au mouvement de la Manif pour tous. Les trois candidats se sont exprimés tour à tour.

Une déclaration inédite pour Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy y a déclaré pour la première fois qu’il souhaitait l’abrogation de la loi Taubira. "La loi Taubira devra être réécrite de fond en comble, abrogée pour en faire une autre" a déclaré l’ancien président de la République. "Je suis contre la PMA pour les couples homosexuels féminins […] Nous ne voulons pas rentrer dans la marchandisation de l'enfant. C'est pourquoi je suis contre la GPA" a-t-il précisé (voir la vidéo ci-dessous).

A lire aussi : Mariage pour tous : furieux, Henri Guaino quitte le plateau de C à vous

Bruno Le Maire hué et Hervé Mariton acclamé

Bruno Le Maire, qui s’est exprimé en premier, a de son côté déclaré sous les sifflets qu’il n'est pas opposé au mariage pour tous mais à l'adoption pour les couples homosexuels. Hervé Mariton, qui a toujours été clairement pour l'abrogation de la loi Taubira, a été acclamé.

 

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.