L'élu du Lot-et-Garonne a été nommé à la Place Beauvau, en remplacement de Bruno Leroux. Il devient le plus jeune ministre de l'Intérieur de la Ve République.

Il ne sera ministre que pendant un mois et demi. Depuis mardi, Matthias Fekl est le nouveau ministre de l'Intérieur. Il a remplacé Bruno Leroux, qui a décidé de quitter le gouvernement après les révélations sur les emplois de ses filles à l'Assemblée lorsque celui-ci était député. 

A 39 ans, Matthias Fekl - de la même génération que Najat Vallaud-Belkacem et Emmanuel Macron - devient ainsi le plus jeune ministre de l'Intérieur de la Ve République. Il sera aussi probablement le seul à ne pas pouvoir s'exprimer lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée, actuellement en congé. En tant que ministre de l'Intérieur, sa principale tâche sera d'organiser l'élection présidentielle. 

Il a gravi les marches les unes après les autres

Auparavant dans l'organigramme de campagne de Benoît Hamon, le jeune élu de Lot-et-Garonne quittera donc ses fonctions auprès du candidat à la présidentielle. 

Publicité
Né d'un père allemand et d'une mère française, Matthias Fekl a grandi à Berlin avant de rejoindre Paris. Il est passé par l'ENS, Sciences Po et l'ENA. Il a été conseiller municipal à Marmande (Lot-et-Garonne) en 2008, conseiller régional de l’Aquitaine en 2010, premier secrétaire fédéral au PS et député à partir de 2012, puis finalement secrétaire d’Etat en 2014. Avant de gravir une nouvelle marche mardi, en intégrant la Place Beauvau.

Le 4 octobre, le jeune membre du gouvernement avait lancé son propre mouvement politique, le Mouvement pour la vie des idées et des alternatives (Movida), rappelle Le Monde.

Vidéo sur le même thèmeBruno Le Roux présente sa démission après la polémique des emplois de ses filles

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité