La réponse de Malek Boutih a été sans détour dimanche sur BFM TV. Selon lui, "en l’état actuel des choses", la présidente du Front National est en mesure de remporter la prochaine élection présidentielle. Plus de détails.

Malek Boutih s’est montré très pessimiste dimanche soir. Alors qu’il était invité sur le plateau de BFM TV, le député socialiste de l’Essonne a clairement dit que, selon lui et en "l’état actuel des choses", le candidat de son camp ne remporterait pas l’élection présidentielle de 2017. "Je n’ose pas le dire mais je crois que c’est un peu joué d’avance, a-t-il entamé, (…) Je ne vois pas comment Marine Le Pen ne gagne pas la présidentielle".

"Il faut se préparer à des évènements politiques majeurs"Des propos inattendus et plutôt alarmistes que Malek Boutih a justifiés par la "crise politique" que traverse actuellement la France. "Je ne crois pas que ce soit une question de casting. J’ai le sentiment malheureusement qu’on est dans une situation de crise politique et qu’à jouer le casting, à dire ‘je préfère lui que lui’, c’est refuser de voir le fond des choses", a-t-il expliqué. Et le socialiste de préciser : "Moi, ma crainte, ce n’est pas que la gauche perde, c’est que la République perde 2017". Pessimiste, le député a également prévenu qu’il "faut se préparer à des évènements politiques majeurs et à une crise politique majeure en France" dans les années à venir.

Publicité
Mais si pour Malek Boutih les dés semblent déjà lancés, ce n’est pas l’avis de Julien Dray, l’un des vice-présidents socialistes du Conseil régional d’Ile-de-France. Au micro d’Europe 1quelques heures plus tôt, ce proche de François Hollande a insisté sur le fait qu’il est "encore possible que (Marine Le Pen) ne soit pas au second tour de la présidentielle de 2017".

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité