Selon l'ancienne "éminence grise" de Marine Le Pen, la présidente du Front National n'a "jamais eu confiance en elle". Des confidences qui contrastent quelque peu avec l'image "brutale" que la leader frontiste peut parfois renvoyer.
AFP

Qui se cache vraiment derrière le nom de Marine Le Pen ? Quelles sont les faiblesses de la présidente du Front National ? Si l’on ne pourra jamais complètement répondre à ces questions, Aymeric Chauprade nous a toutefois récemment apporté un éclairage. Un mois après avoir claqué la porte du FN à cause du désaveu de Marine Le Pen pour son rôle de "falsificateur" dans l’affaire Air Cocaïne, l’eurodéputé s’est en effet confié au Point. Au cours d’un long entretien accordé au magazine, qui consacre cette semaine un dossier à la famille Le Pen, il a ainsi assuré que "derrière sa brutalité, Marine a énormément de féminité et de fragilité". "Son père a été détesté, elle, elle a envie d’être aimé, a églament affirmé Aymeric Chauprade. Elle me touche. Je ne veux pas la blesser. J’ai de l’affection pour elle".

A lire aussi -Le Pen, un clan et des clashs

"Elle n’a pas le niveau intellectuel de son père"Et alors que Marine Le Pen a pris la succession de son père aux commandes du FN en 2011 et brigue à présent la prochaine élection présidentielle, celui qui était autrefois présenté par Médiapart comme étant son "éminence grise", a confié qu’elle "n’a jamais eu confiance en elle". Estimant même qu’elle n’a "pas le niveau intellectuel de son père", Aymeric Chauprade lui reconnait toutefois un côté combatif, "une force de la nature". Une qualité qui, toujours selon lui, devrait l’aider à avancer, à condition cependant qu’elle prenne un peu plus confiance en elle et accepte de "faire des concessions". "Elle se sous-estime (…) Quand on a suffisamment confiance en soi, on peut, dans la discussion, s’autoriser des concessions", a-t-il en effet développé, avant de prévenir : "Si elle veut aller le plus haut possible, elle devra être capable de concessions. Elle nourrit un complexe par rapport aux études. Je l'ai senti avec moi. Elle m'a dit : ‘Accorde- moi l'intelligence’".

"C’est une énorme menteuse"Mais même s’il assure avoir "de l’affection" pour Marine Le Pen, Aymeric Chauprade n’a pas pu s’empêcher de les dézinguer, elle et son clan."Les Pen n'ont aucune morale dans aucun domaine, ce sont des jouisseurs (…) Ils n'ont pas de limites dans l'exercice du pouvoir (…) Ce n'est pas la bourgeoisie du XIXe siècle; c'est le XVIIe siècle baroque, avec un petit côté décadent. Parfois vulgaire, parfois clinquant, parfois avec du panache", a-t-il en effet poursuivi. Et celui-ci d’ajouter à propos de celle qui se rêve à l’Elysée en 2017 : c’est "une énorme menteuse. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point elle sait mentir".

En vidéo - Premier tour des régionales : Marine Le Pen s'impose dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France