Une enquête a récemment été ouverte pour vérifier si la présidente du Front National ne s'est pas fait remplacer pour certains votes au Parlement européen. Une pratique interdite par le règlement.
AFP

Marine Le Pen a-t-elle violé le règlement en vigueur au Parlement européen ? C’est en tout cas ce que soupçonne le PEE, le principal groupe politique de l’institution à Strasbourg. Celui-ci a d’ailleurs demandé mercredi au président du Parlement Martin Schulz de bien vouloir ouvrir une enquête pour vérifier que la leader frontiste n’a pas fraudé en faisant voter quelqu’un d’autre à sa place.

Le règlement prévoit que chaque député européen dispose d’une carte personnelle qu’il doit insérer dans une fente située sur son siège dans l’Hémicycle au moment d’un vote. Or, il apparaît que la carte de Marine Le Pen a été utilisée pour des votes alors qu’elle n’était pas dans la salle. Ce qui laisse supposer qu’un autre député a inséré sa carte dans la fente de son siège. Une pratique formellement interdite par le règlement.

A lire aussi –Clash entre Marine Le Pen et François Hollande au Parlement européen !

Au moins huit voteLes soupçons sont notamment renforcés par les vidéos consultables sur le site du Parlement et sur lesquelles on peut voir la présidente du FN quitter l’Hémicycle strasbourgeois dans lequel se déroulait une longue séance de votes, mercredi à 14h14. Pourtant, le décompte électronique des suffrages mentionne ensuite qu’elle a voté au moins huit fois entre 14h15 et 24h18. Des faits d’autant plus troublants qu’une source parlementaire a rapporté que plusieurs députés auraient vu un voisin de Marine Le Pen voter à sa place. Une élue conservatrice suédoise, Anna Maria Corazza est même monté au créneau en fin de séance. "Je me rends juste compte que Mme Le Pen n'est pas là. J'aimerais que vous vérifiez ce qui se passe avec son vote et son voisin", a-t-elle demandé au président de séance.

Marine Le Pen assure ne pas être au courantSi la fraude au vote est avérée, le règlement prévoit que ce soit l’élu qui a voté à la place de Marine Le Pen qui soit sanctionné. "Après deux heures quinze de votes, j'ai quitté mon poste. Si ces faits sont avérés, cette personne devra en répondre", a d’ailleurs déclaré Marine Le Pen, assurant n’être "pas du tout au courant" de cet épisode.

En vidéo - Le clash entre Marine Le Pen et François Hollande au Parlement européen

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.