Marine Le Pen "s’embourgeoise" : de quoi percer le plafond de verre et remporter l’Elysée ?

Le phénomène, s’il ne devrait peut-être pas porter le nom d’"embourgeoisement" est bel et bien réel, insiste cependant Jean Petaux. "Marine Le Pen, a juste raison, cherche à élargir son électorat. Elle constate qu’elle ne saurait progresser en appliquant la même stratégie électorale et donc son incapacité, le cas échéant, à rassembler dans l’hypothèse d’une candidature la menant jusqu’au deuxième tour de l’élection présidentielle", analyse-t-il. "Somme toute, elle est consciente des limites de son précédent plan de bataille et a donc modifié son angle de tir pour amorcer une nouvelle trajectoire", poursuit-il, non sans souligner la "vraie logique politique" qui dicte cette attitude.

"Nous ne constatons pas d’évolution drastique de l’électorat de Marine Le Pen", observe pour sa part Emmanuel Rivière, qui se rapporte au dernier baromètre Kantar onepoint pour Le Figaro Magazine. "Les caractéristiques fondamentales de son électorat restent sensiblement les mêmes : elle garde une meilleure capacité de séduction chez les ouvriers, chez qui sa côte d’avenir grimpe à 31%, que chez les cadres où elle chute à 13%. Autre point crucial pour l’élargissement de tout électorat : les personnes âgées. Or, là encore, Marine Le Pen a beaucoup de chemin à faire : en moyenne, sa côte d’avenir culmine à 20%. Chez les + 65 ans, elle tombe à 16%. Pire, chez les +75 ans, elle n’excède pas 13%", poursuit le directeur général France chez Kantar Public. Et lui de rappeler que ces scores constituent un vrai contraste avec les éventuels modèles internationaux (Trump, Johnson…) que la président du Rassemblement national pourrait cultiver. "Ils pouvaient compter sur un soutien de l’électorat âgé et aisé", indique-t-il.

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.