Marine Le Pen peut-elle piéger la droite en tentant de renforcer la gauche ?

Une chose est sûre : quand bien l'effet pourrait s'avérer minimal, les propos de Marine et Jean-Marie Le Pen contribueront probablement à renforcer le vote en faveur d'Anne Hidalgo. "Ces déclarations polarisent l'électorat. C'est pourquoi elles pourraient, théoriquement au moins, mobiliser celui de la maire sortante", confirme Christophe Bouillaud, qui rappelle tout de même que "les électeurs ayant déjà une idée précise de qui sont les candidates, cela ne devrait pas être décisif sur les résultats finaux".

Mais outre le seul cadre local, Marine Le Pen pourrait-elle tenter d'affaiblir la droite en s'en rapprochant – et en motivant donc les électeurs de gauche – à échelle nationale ? Pas nécessairement, estime le chercheur. "Les municipales ont prouvé combien le Rassemblement national et Les Républicains pouvaient exister côte à côte. Quoiqu'on en dise, la porosité entre ces deux électorats demeure faible, notamment parce qu'il s'agit d'appareil de partis différents", juge-t-il.

"N'oublions pas non plus que la dédiabolisation du RN n'a pas bien marché : le nom de Le Pen continue de peser sur sa capacité à rassembler. Si fort soit-il à l'élection présidentielle, il reste incapable d'élargir son socle électoral de base", note-t-il encore.

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.