La présidente du Front national ne veut pas assister au bureau exécutif qui statuera du sort de Jean-Marie Le Pen pour une raison bien précise.

La famille Le Pen ne lavera pas son linge en famille. En effet, alors que Jean-Marie Le Pen, toujours président d’honneur du FN, est convoqué jeudi pour connaître son sort, Marine Le Pen, la présidente du parti, a décidé de ne pas assister au bureau exécutif.

Une absence qui sera remarquée, tout comme celle de son bras droit et vice-président du Front national, Florian Philippot, dont les relations tendues avec le fondateur du parti sont plus qu’orageuses.

Ces absences auraient pour objectif d’assurer une "impartialité totale" du bureau exécutif. "Mme Le Pen et M. Philippot, objets des attaques et des injures de M. Le Pen, ne veulent pas être juge et partie. Ils seront donc absents de cette réunion" pour "respecter une impartialité totale", a confirmé mardi une source proche de la présidente du FN.

Jean-Marie Le Pen voulait "administrer une leçon" à sa fille

Publicité
Mais si la présidente et le vice-président ne seront pas là, il n’est pas exclu que le fondateur du parti ne vienne pas non plus… Mardi, Jean-Marie-Le Pen a exigé sur BFMtv que la réunion se tienne en public et que si elle ne l’était pas, il n’y prendrait pas part. Quelques temps avant que sa fille annonce son absence, il avait déclaré dans un communiqué qu’il se rendrait bien au siège du parti pour "administrer une leçon" à sa fille "et non en recevoir une".

Vidéo sur le même thème : Front national : Jean-Marie Le Pen "heureux d'avoir gagné le procès"

mots-clés : Le pen, Marine

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité